Aliments pour faire baisser le cholestérol

Aliments pour faire baisser le cholestérol

 

Désigné comme le premier facteur à risque cardio-vasculaire, le cholestérol, ou plutôt l’excès de cholestérol, est devenu un problème de santé publique. À coup de pilules, de comprimés et de régimes drastiques, l’ennemi est cerné de toutes parts. Pourtant, envers et contre tout, il résiste.

 

Alors, pourquoi ne pas utiliser notre alimentation pour faire bouclier au cholestérol ? Voyons ensemble les aliments réputés pour faire baisser le taux de cholestérol. En savoir plus.

 

Les protéines de soja

 

Selon une étude publiée en 2007, le soja permet de lutter efficacement contre le cholestérol. Ses protéines permettent en effet de réduire le taux de cholestérol dans le sang. En outre, le soja présente une teneur intéressante en calcium et est particulièrement peu calorique.

 

Il remplace donc avantageusement les viandes hachées notamment qui contiennent beaucoup de mauvaises graisses.

 

Les légumineuses

 

Une étude publiée en 2011 met en lumière les bienfaits des légumineuses qui seraient efficaces pour réduire le taux de mauvais cholestérol. Malheureusement, les légumineuses ont tendance à être délaissées de nos jours. Il est donc intéressant de les ressusciter dans des soupes, des purées ou des salades.

 

De plus, les légumineuses contiennent des taux intéressants de magnésium, de vitamine B, de phosphore, de fer et de calcium. Néanmoins, comme celles-ci peuvent parfois être un peu lourdes à digérer, il est conseillé d’augmenter les doses progressivement.

 

Les céréales complètes

 

Les céréales complètes sont plus riches en fibres que les céréales raffinées. Ce sont ces fibres qui ont une action positive sur la réduction du taux de mauvais cholestérol. Il est donc judicieux de remplacer les aliments transformés comme le pain blanc, les pâtes et le riz blanc par leurs équivalents complets.

 

Si vous n’aimez pas les variantes complètes, le son d’avoine peut également vous aider à réduire votre cholestérol.

 

Les fibres ayant une action sur le transit intestinal, il est conseillé d’augmenter les doses de manière progressive. Afin que les fibres glissent correctement dans les intestins, il est indispensable de bien s’hydrater.

 

Les oléagineux

 

Les oléagineux sont réputés pour être des aliments gras. Certes, les oléagineux sont très caloriques, mais ils contiennent essentiellement des acides gras insaturés. Ces graisses sont celles qui favorisent le bon cholestérol.

 

Un rapport publié en 2010 semble démontrer que ce sont les phytostérols contenus dans les oléagineux qui entraînent la diminution du mauvais cholestérol.

 

Étant donné leur apport calorique particulièrement élevé, il ne faut pas rajouter les oléagineux aux autres composantes alimentaires des repas. Il faut plutôt remplacer une partie des aliments contenant des graisses saturées, comme la viande ou le fromage, par une portion d’oléagineux.

 

Les pommes

 

Les pommes sont réputées pour maintenir les gens bonnes santé. C’est vrai, elles contiennent de nombreux nutriments, mais également des fibres et des polyphénols. Ce sont précisément les polyphénols qui contribueraient à la diminution du taux de cholestérol.

 

En outre, la pomme est particulièrement peu calorique et contient une quantité intéressante de fibres, particulièrement de pectine. En purée, à croquer ou en quartiers, les pommes sont donc les bienvenues dans tous les repas de la journée.

 

Les omégas 3

 

Les omégas 3 se trouvent majoritairement dans les poissons, et plus spécifiquement dans les poissons gras. Parmi ceux-ci, les plus consommés sont le maquereau, la sardine ou encore le saumon.

 

Les omégas 3 sont de puissants anti-inflammatoires, mais ils ont également la réputation de faire baisser les niveaux de triglycérides dans le sang.

 

La consommation régulière de poisson contribue à la réduction globale du mauvais cholestérol. Pour être efficace, les poissons gras devraient être consommés 2 à 3 fois par semaine.

 

Les avocats

 

L’avocat est un des fruits les plus riches en matières grasses. Il contient cependant principalement des acides gras insaturés, qui sont reconnus pour favoriser la bonne santé du cœur. Les acides gras insaturés sont également réputés pour faire baisser le taux de mauvais cholestérol.

 

Non seulement consommer de l’avocat permettrait de réduire le taux de mauvais cholestérol, mais il permettrait également d’augmenter celui de bon cholestérol. Le double fonctionnement de ces fruits serait du à ses phytostérols.

 

L’avocat est un fruit à intégrer, sans modération, au menu des personnes qui souhaitent baisser leur taux de cholestérol. Attention cependant, l’avocat est un fruit très calorique.

 

Le vin rouge

 

Le vin rouge est déjà réputé pour prévenir les risques d’affection cardiaque. Cependant, selon une étude publiée en 2005, le vin rouge serait également excellent pour rééquilibrer le taux de cholestérol. Ce sont les propriétés antioxydantes des polyphénols qui seraient responsable de ses bienfaits.

 

Le vin rouge étant néanmoins un alcool, il convient de le consommer avec modération sous peine d’avoir davantage d’effets délétères que de bienfaits.

 

La levure de riz rouge

 

Si elle n’est pas à proprement parler un aliment, la levure de riz rouge a démontré ses bienfaits sur la diminution du cholestérol total. Souvent présente sous forme de compléments alimentaires, elle a cependant longtemps été utilisée à l’état naturel en Chine.

 

La spiruline

 

Existant depuis plusieurs milliards d’années sur la terre, la spiruline est ce qui s’appelle un super aliment. Elle est principalement réputée pour sa richesse en vitamines et en minéraux.

 

Cependant, depuis quelques années, les chercheurs se concentrent sur d’éventuels autres bienfaits de la micro algues. À raison de plusieurs grammes par jour, des études récentes ont révélé que la spiruline pourrait contribuer à la réduction du taux de cholestérol total.

 

L’huile d’olive

 

L’huile d’olive est un aliment de base du régime méditerranéen. Ce régime est réputé pour ses bienfaits au niveau des maladies cardio-vasculaires.

 

Les olives contiennent de nombreux antioxydants ainsi que des acides gras mono-insaturés idéaux pour la santé cardiaque. Les olives auraient également la faculté de réduire l’inflammation des vaisseaux sanguins et d’améliorer les taux de cholestérol et de triglycérides.

 

Afin de bénéficier du plus de bienfaits possibles, pensez à prendre de l’huile d’olive vierge ou extra vierge qui contient davantage de polyphénols que les huiles transformées.

 

 

Si le cholestérol constitue aujourd’hui un véritable fléau pour la société, certaines mesures préventives parviennent néanmoins à le freiner dans sa course. En modifiant quelques habitudes alimentaires, il est tout à fait possible de maintenir son taux de cholestérol à un niveau normal ou de l’y faire revenir.

 

Si vous devez réduire votre taux de cholestérol et éliminer votre hypertension, voici un guide qui peut définitivement vous aidez. Ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page